Balade 1939-45 : Justice en guerre

Troupes allemandes devant le Palais des 24 colonnes – photo Charles Bobenrieth collection Nouvellet – Dugelay

Contenu

De la déclaration de guerre à la Libération
Quelle justice a été rendue à Lyon pendant la guerre, sous le régime autoritaire de Vichy et dans l’immédiat après-guerre pendant la période d’Epuration ? Cette balade retrace le fonctionnement des tribunaux d’exception, à travers des histoires vraies retrouvées dans les archives de l’époque.

Récits

  • la mort de Clotilde Bizolon : un fait divers pendant la drôle de guerre
  • la répression des trafiquants de marché noir et des avorteurs
  • une jeune résistante dans les rues d’Ainay
  • un héros polonais, Simon Frid
  • le dernier condamné à mort de la Cour martiale
  • « une fille à boches » derrière les barreaux
  • le procès en collaboration de l’Intendant de police de Lyon

Infos pratiques

Mesures sanitaires : détaillées ici
Parcours : Entre la gare de Perrache jusqu’à la place Bellecour, via le quartier d’Ainay
RDV : Gare de Perrache, à l’entrée de la gare SNCF, à l’espace d’attente des voyageurs, en face de la billeterie
Durée : 1h45
Prix : 15 euros/pers.
Prochaine date : Samedi 31 octobre 2020 à 14h
Réserver

Témoignages

La promenade 1939-1945 « Justice en guerre » m’a apporté beaucoup. Elle rend justice et hommage aux femmes et hommes qui n’ont pas consenti à l’oppression et à la barbarie. Elle est devenue pour moi un passage de témoin réussi. Avec Caroline Bertrand Thoulon, vous avez la garantie de découvrir un nouveau Lyon éclairé par l’Histoire qu’elle raconte avec verve, passion, mais aussi rigueur (consultation d’archives) au travers de la trajectoire de personnages connus mais bien souvent de personnes anonymes qui viennent éclairer de leur singularité les méandres du cours du temps.  Les déambulations dans Lyon prennent avec cette guide scrupuleuse et érudite une rare saveur. Elle fait parler les pierres, les fleuves et restitue la parole de nos ascendants lyonnais, ceux que la postérité a retenu et les oubliés de la mémoire collective.   
Thierry Soulard – Ancien juge d’instruction

Depuis plus d’un an nous faisons régulièrement les balades de La Justice racontée, avec Caroline qui nous tient en haleine tout au long de ces récits de l’époque Romaine jusqu’à nos jours. Nous vivons avec elle, de grands moments de l’Histoire et également des faits de parfaits inconnus mais qui nous passionnent et nous tiennent en haleine. Les 4 volets sont très intéressants, mais mon préféré est le dernier « Justice en guerre » car c’est une période proche, nos parents nous en ont parlé. Nous attendons avec impatience le prochain volet.
Michelle Chieusse – Association Quintonic

En photos