Les tribunaux révolutionnaires et le crime au 19e siècle

Une balade urbaine sur un siècle révolutionnaire

De la Révolution française à la Belle Epoque
Extrait : « Lyon, juillet 1789 – Un messager à cheval vient d’arriver de Paris avec une nouvelle de première importance. Quelques jours plus tôt, le peuple de la capitale a pris d’assaut la grande prison royale. La forteresse de la Bastille est tombée, la Révolution est en marche ! C’est la fin des justices seigneuriales, des supplices et de la torture… »

Cette balade raconte la Révolution française à Lyon, le siège de la ville, la Terreur et les tribunaux révolutionnaires. Puis de la Révolution à la Belle Epoque, un siècle d’histoire judiciaire : un siècle de progrès avec les acquis révolutionnaires, l’ évolution des enquêtes criminelles et de la justice, mais aussi un siècle marqué par la répression des luttes ouvrières et anarchistes, obsédé par le crime et l’émergence du fait divers. En un mot, un siècle révolutionnaire !

Récits

  • les débuts de la Révolution et les nouveaux droits
  • la première exécution par guillotine
  • le siège de Lyon et les premières arrestations
  • les lyonnais devant le Tribunal révolutionnaire
  • les bandes de chauffeurs du Lyonnais
  • les canuts et la prison du 19e siècle
  • les grands faits divers de l’époque
  • un procès anarchiste

Prochaine date

Vendredi 11 mars 2022 à 14h
Réserver

Infos pratiques

Parcours : De la place des Terreaux à la place de la Bourse, via le bas des Pentes et le quai de Rhône
RDV : Dans le jardin du musée des Beaux-Arts, face à la fontaine (place des Terreaux)
Attention : pour entrer dans le jardin, le pass sanitaire est obligatoire
Durée : 1h45 environ
Tarif : 16 euros/personne

Groupes privés

Vous êtes une association, une entreprise, un groupe d’amis, une famille, vous souhaitez réserver une balade privée : vous pouvez demander un devis par mail ou me contacter directement au 06 20 21 19 36.

Témoignages

Excellente manière de voir Lyon autrement à travers la justice !
Avec Caroline Bertrand Thoulon, c’est vivant, vibrant, passionnant.

Avec cette balade, nous avons passé un excellent moment.
Marie Tenet – Entreprise Nova-eh !

Toutes les balades de La Justice racontée m’ont passionnée et j’ai du mal à dire si j’en préfère une à une autre ! Caroline a l’art d’intéresser son public, de raconter des anecdotes, de mêler petite et grande histoire, de faire parler les lieux de la ville où les faits se sont produits, de choisir des thèmes et de rendre vivants les textes de loi et l’évolution de ces textes qui me seraient rébarbatifs autrement.
Nicole Page

En photos