La petite histoire des bourreaux

Une balade contée sur l’histoire des bourreaux

De 1530 à nos jours
Extrait :  » En 1746, une histoire extraordinaire circula en ville. Monsieur Henri, l’exécuteur en chef que les juges de la ville avaient provisionné trois ans plus tôt, n’était pas ce qu’il semblait être. Ils n’y avaient vu que du feu, le bourreau était une bourrelle. Oui, oui, vous m’avez bien entendu, Monsieur Henri, l’exécuteur en titre était une demoiselle qui s’était travestie !  La demoiselle s’appelait Marguerite Le Pestour. Elle n’était pas lyonnaise, elle venait de Bretagne, de l’autre côté du Royaume… »

Avec cette balade historique et décalée, vous en apprendrez beaucoup sur la vie et le quotidien des bourreaux. Qui étaient-ils vraiment ? Comment vivaient-ils ? Comment pouvaient-ils accepter un tel métier ? Quelles femmes acceptaient de les marier ? Et bien d’autres choses encore…

Récits

  • Plaidoyer pour les bourreaux
  • Exécuteur de la haute justice !
  • Marguerite, la bourrelle de Lyon
  • A la Révolution, l’exécuteur exécuté
  • Le bourreau bourgeois du 19e siècle
  • Monsieur de Paris prend le train
  • Deibler père et fils, sous les feux de la presse
  • Les tout derniers

Prochaine date

Samedi 14 mai à 14h
Réserver

Infos pratiques


Parcours : De la place d’Ainay à la place des Archives
RDV : Place d’Ainay, sur le parvis de l’église
Durée : 1h45 environ
Tarif : 16 euros/personne

Bon cadeau et groupes privés

Vous pouvez offrir cette balade pour les fêtes, un anniversaire ou un évènement. Si vous souhaitez un bon cadeau, ou réserver cette balade pour un groupe privé, contactez-moi par mail ou téléphone au 06 20 21 19 36.

Témoignages

Caroline Bertrand Thoulon plonge son auditoire dans la petite histoire, celle du quotidien. Le texte est beau et la manière… captivante. (…) C’est bien à la manière d’une conteuse qu’elle raconte ici les bourreaux.
Le Progrès de Lyon – sept 21

Combien de fois ai-je entendu parler du bourreau de Lyon sans le connaître ? Je dois dire que je suis revenu aussi pour le spectacle, sa manière de jouer. Je viens comme au théâtre.
Jacques et Véronique (Le Progrès sept 21)

Voir aussi : « A Lyon, l’habit ne fait pas le bourreau », dans l’émission Invitation au voyage sur Arte

Photos

Dans les pas de Lacassagne, expert judiciaire

Une balade contée sur l’histoire du célèbre médecin légiste

Au coeur de la Belle Epoque
Extrait : « Lyon 1913 – Douze coups sonnent à l’église du quartier, un homme remonte la place Gailleton en direction du pont de l’Université. Silhouette robuste, moustache conquérante, c’est Alexandre Lacassagne, le célèbre médecin légiste. On lit dans toutes les gazettes qu’il peut résoudre un crime en regardant à l’intérieur des corps et que ses travaux sur les criminels ont révolutionné la science ! »

Pendant cette balade, vous suivrez le fascinant Pr Lacassagne, médecin légiste de génie et co-fondateur de la criminologie. Dans le quartier de la faculté de médecine près de la morgue flottante, il reviendra en souvenir sur sa première autopsie, les affaires qui l’ont rendu célèbre ou ses rencontres avec les grands criminels de son temps. Suivons-le…

Récits

  • l’arrivée à Lyon
  • première autopsie
  • l’énigme du siècle
  • le bateau-morgue
  • les gloires de la médecine lyonnaise
  • les prisons et les apaches
  • l’origine du crime

Prochaines dates

Vendredi 1er avril à 14h
Réserver
Samedi 2 avril à 14h
Réserver

Infos pratiques 

Parcours : De la place Gailleton à la place Raspail, entre les deux berges du Rhône
RDV : Place Gailleton, au pied du monument
Durée : 1h45 environ
Tarif : 16 euros par personne

Bon cadeau et groupes privés

Vous pouvez offrir cette balade pour les fêtes, un anniversaire ou un évènement. Si vous souhaitez un bon cadeau, ou réserver cette balade pour un groupe privé, contactez-moi par mail ou téléphone au 06 20 21 19 36.

Témoignages

Une belle balade historique dans Lyon. A la naissance de la médecine légale et la découverte des affaires criminelles incroyables de l’époque. Tout cela raconté avec brio et humour par la talentueuse Caroline.
Evelyne B (livre d’or)

Balade initiatique dans le monde de la médecine « légiste » et son impact sur la recherche de la vérité judiciaire.. Que du plaisir à écouter ce qui nous est conté de manière originale et captivante ! 
Pierre de Lyon (livre d’or)

Instructif sans être élitiste, j’ai adoré ! 
Nathalie de Charly (livre d’or)

En photos

Le Lyon du crime

Les caves de l’Hôtel de Ville

Une balade sur les traces du crime à Lyon

Oubliez la Ville des Lumières et découvrez le roman noir de Lyon ! Pendant ce Crime tour, vous découvrirez une face cachée de la ville : sombre, insolite, vous marcherez dans les pas de grands criminels lyonnais et vivrez des moments forts de son histoire criminelle.

Entre Rhône et Saône, cette balade vous mènera à travers les ruelles et places de la Presqu’île jusqu’au Vieux Lyon, sur des lieux emblématiques du crime à Lyon.

Sur tout le parcours, vous pourrez tester vos connaissances en matière de crime et d’investigation, avec un quizz en lien avec les histoires racontées. Le Lyon du crime est une balade inquiétante, amusante, décoiffante, idéale pour (re)découvrir la ville ou la faire découvrir de façon originale à vos amis et famille (ados à partir de 12 ans).

Récits

  • la place des supplices et de la guillotine
  • chauffeurs et apaches, les voyous de Lyon
  • le Rhône, épicentre du crime
  • un assassin célèbre est né dans cette rue
  • une scène de crime dans la Presqu’île
  • une affaire mystérieuse à la Cour d’appel
  • un cold case dans le Vieux Lyon
  • et d’autres récits…

Prochaine date

Samedi 30 avril à 14h
Réserver

Infos pratiques

Parcours : Entre Rhône et Saône, de la place des Terreaux à la rue des Trois-Maries
RDV : sur les marches du musée des Beaux-Arts (place des Terreaux, métro Hôtel de Ville)
Durée : 2h
Prix : 16 euros/personne

Bon cadeau et groupes privés

Vous pouvez offrir cette balade pour les fêtes, un anniversaire ou un évènement. Si vous souhaitez un bon cadeau, ou réserver cette balade pour un groupe privé, contactez-moi par mail ou téléphone au 06 20 21 19 36.

Témoignages

J’ai vraiment apprécié ce Crime tour. J’en ai fait plusieurs en Europe et celui de Caroline est de haut niveau et amusant. J’écris des romans policiers et ai étudié la criminologie, alors faites-moi confiance quand je dis qu’elle connaît son métier ! Hautement recommandé !
Shawn – nov 19

Super expérience ! (…) c’est un panorama complet et instructif de la petite et grande histoire du crime entre Rhône et Saône qui est proposé. Instructif et bien fait. On recommande ++++
Sophie – avr 19

C’était une visite insolite et captivante. Assurément, nous n’aurons plus le même regard sur Lyon. Caroline est passionnée et sait parfaitement nous mettre dans l’ambiance des époques traversées, je salue la narratrice. Je précise que j’étais accompagnée de mes 2 ados de 15 ans qui ont adoré et pourtant ce n’est pas évident de les fédérer.
Catherine – fév 19

On frissonne, tremble ou compatit, en tous les cas on passe un merveilleux moment où la culture, l’érudition sont au rendez-vous avec cette petite pointe d’humour et de sagacité. Une belle façon de découvrir ou de redécouvrir Lyon où tout n’est pas forcement beau derrière les « jalousies »… 
Thierry – juin 18

En photos

Chicago sur Rhône, la justice à l’épreuve des voyous

Une balade urbaine sur le Lyon de la pègre

Dans les années 1970
Extrait : « Dans la nuit du 2 au 3 juillet 1975, il est plus de 2h du matin. François Renaud et sa compagne rentrent chez eux. Le juge habite montée de l’Observance, pas très loin de la basilique de Fourvière. Le juge gare sa vieille BMW à 80 mètres environ de l’entrée de son immeuble.  Il  n’y a plus qu’à traverser la rue, quand une voiture de couleur claire s’arrête à leur hauteur. La vitre côté passager se baisse. A l’intérieur, un homme cagoulé et armé. Deux coups de feu claquent. »

Avec cette balade explosive dans les rues de l’hyper-centre, vous découvrirez toute les grandes affaires judiciaires des années 1970. Un parrain, des flics ripoux, une bande de jeunes braqueurs appelée le gang des Lyonnais, devenus les stars de la pègre, et un super juge surnommé le shérif. Lyon, dites-vous ? Non, Chicago, Chicago sur Rhône !

Récits

  • la vie et la mort du parrain lyonnais
  • la première affaire du juge Renaud
  • la traque du gang des Lyonnais
  • la mutinerie de la prison Saint Paul
  • le scandale des bordels protégés
  • le meurtre du juge Renaud
  • le procès des Lyonnais

Prochaine date

Jeudi 26 mai à 14h (férié)
Réserver

Infos pratiques


Parcours : De la place de la République jusqu’au quai de Saône, autour de la place des Jacobins
RDV : Place de la République, devant l’entrée du magasin Sephora, au niveau des bancs en pierre
Durée : 1h45 environ
Tarif : 16 euros

Bon cadeau et groupes privés

Vous pouvez offrir cette balade pour les fêtes, un anniversaire ou un évènement. Si vous souhaitez un bon cadeau, ou réserver cette balade pour un groupe privé, contactez-moi par mail ou téléphone au 06 20 21 19 36.

Témoignages

Quelle formidable balade à « Chicago sur Rhône » des années 70. Nous avons rencontré le gang des Lyonnais. Nous avons échappé aux balles perdues lors de règlements de compte. Nous avons assisté au casse du siècle à Strasbourg. Nous avons compris comment et pourquoi le juge Renaud a été assassiné…. grâce au grand talent de conteuse de Caroline. Suivez-la dans ses promenades, que du bonheur pour découvrir l’histoire de Lyon.
Chris Simonet (livre d’or)

J’ai été tellement heureux de redécouvrir l’histoire du Gang des Lyonnais de bien triste réputation ! Un grand bravo pour votre passion de l’histoire que vous nous faites partager avec un enthousiasme contagieux . Continuez à nous enrichir de votre vision historique de la justice lyonnaise.
Bruno Faucheur

Aujourd’hui, une balade au cœur de la presqu’île, avec comme thème « Chicago sur Rhône, la justice à l’épreuve des voyous ». Caroline, passionnée, nous a captivé et fait vibrer.
Christian Merle (sur Facebook)

En photos

1939-45 : Justice en guerre

Une balade racontée sur la justice d’exception

De la déclaration de guerre à la Libération
Extrait :  » Octobre 1942, dans les rues d’Ainay. La police lyonnaise est à la recherche d’une jeune femme, accusée de menées anti-nationales. Son nom est bientôt inscrit en toutes lettres au fronton de la mairie du 2e arrondissement : Denise Bloch, dite Miss Jones ou Danielle, née à Paris le 21 janvier 1915, en fuite, est priée de se présenter devant le tribunal d’Etat, sous peine d’être déclarée rebelle à la loi. Melle Bloch est domiciliée au 2 rue Sainte Hélène, chez M. Jean Aaron. C’est là que l’affaire a démarré en octobre. »

Sur des lieux emblématiques de la Résistance et de la répression, vous découvrirez les heures sombres de la justice de Vichy et de l’Epuration. A travers des histoires vraies de résistants et de collaborateurs, cette balade retrace le fonctionnement de la justice lyonnaise entre 1939 et 1945 et des tribunaux d’exception.

Récits

  • la mort de Clotilde Bizolon : un fait divers pendant la drôle de guerre
  • la répression des trafiquants de marché noir et des avorteurs
  • une jeune résistante dans les rues d’Ainay
  • un héros polonais, Simon Frid
  • le dernier condamné à mort de la Cour martiale
  • « une fille à boches » derrière les barreaux
  • le procès en collaboration de l’Intendant de police de Lyon

Prochaine date

Samedi 21 mai à 14h
Réserver

Infos pratiques

Parcours : De la gare de Perrache à la place Bellecour, via le quartier d’Ainay
RDV : Gare de Perrache, à l’entrée de la gare SNCF, à l’espace d’attente des voyageurs, en face de la billeterie (traverser tout l’échangeur de Perrache jusqu’à la gare SNCF)
Durée : 1h45 environ
Tarif : 16 euros/personne

Bon cadeau et groupes privés

Vous pouvez offrir cette balade pour les fêtes, un anniversaire ou un évènement. Si vous souhaitez un bon cadeau, ou réserver cette balade pour un groupe privé, contactez-moi par mail ou téléphone au 06 20 21 19 36.

Témoignages

La promenade 1939-1945 « Justice en guerre » m’a apporté beaucoup. Elle rend justice et hommage aux femmes et hommes qui n’ont pas consenti à l’oppression et à la barbarie. Elle est devenue pour moi un passage de témoin réussi. Avec Caroline Bertrand Thoulon, vous avez la garantie de découvrir un nouveau Lyon éclairé par l’Histoire qu’elle raconte avec verve, passion, mais aussi rigueur (consultation d’archives) au travers de la trajectoire de personnages connus mais bien souvent de personnes anonymes qui viennent éclairer de leur singularité les méandres du cours du temps.  Les déambulations dans Lyon prennent avec cette guide scrupuleuse et érudite une rare saveur. Elle fait parler les pierres, les fleuves et restitue la parole de nos ascendants lyonnais, ceux que la postérité a retenu et les oubliés de la mémoire collective.   
Thierry Soulard – Ancien juge d’instruction

Depuis plus d’un an nous faisons régulièrement les balades de La Justice Racontée, avec Caroline qui nous tient en haleine tout au long de ces récits de l’époque Romaine jusqu’à nos jours. Nous vivons avec elle, de grands moments de l’Histoire et également des faits de parfaits inconnus mais qui nous passionnent et nous tiennent en haleine. Les 4 volets sont très intéressants, mais mon préféré est le dernier « Justice en guerre » car c’est une période proche, nos parents nous en ont parlé. Nous attendons avec impatience le prochain volet.
Michelle Chieusse – Association Quintonic

En photos

Les tribunaux révolutionnaires et le crime au 19e siècle

Une balade urbaine sur un siècle révolutionnaire

De la Révolution française à la Belle Epoque
Extrait : « Lyon, juillet 1789 – Un messager à cheval vient d’arriver de Paris avec une nouvelle de première importance. Quelques jours plus tôt, le peuple de la capitale a pris d’assaut la grande prison royale. La forteresse de la Bastille est tombée, la Révolution est en marche ! C’est la fin des justices seigneuriales, des supplices et de la torture… »

Cette balade raconte la Révolution française à Lyon, le siège de la ville, la Terreur et les tribunaux révolutionnaires. Puis de la Révolution à la Belle Epoque, un siècle d’histoire judiciaire : un siècle de progrès avec les acquis révolutionnaires, l’ évolution des enquêtes criminelles et de la justice, mais aussi un siècle marqué par la répression des luttes ouvrières et anarchistes, obsédé par le crime et l’émergence du fait divers. En un mot, un siècle révolutionnaire !

Récits

  • les débuts de la Révolution et les nouveaux droits
  • la première exécution par guillotine
  • le siège de Lyon et les premières arrestations
  • les lyonnais devant le Tribunal révolutionnaire
  • les bandes de chauffeurs du Lyonnais
  • les canuts et la prison du 19e siècle
  • les grands faits divers de l’époque
  • un procès anarchiste

Prochaine date

Vendredi 11 mars 2022 à 14h
Réserver

Infos pratiques

Parcours : De la place des Terreaux à la place de la Bourse, via le bas des Pentes et le quai de Rhône
RDV : Dans le jardin du musée des Beaux-Arts, face à la fontaine (place des Terreaux)
Attention : pour entrer dans le jardin, le pass sanitaire est obligatoire
Durée : 1h45 environ
Tarif : 16 euros/personne

Groupes privés

Vous êtes une association, une entreprise, un groupe d’amis, une famille, vous souhaitez réserver une balade privée : vous pouvez demander un devis par mail ou me contacter directement au 06 20 21 19 36.

Témoignages

Excellente manière de voir Lyon autrement à travers la justice !
Avec Caroline Bertrand Thoulon, c’est vivant, vibrant, passionnant.

Avec cette balade, nous avons passé un excellent moment.
Marie Tenet – Entreprise Nova-eh !

Toutes les balades de La Justice racontée m’ont passionnée et j’ai du mal à dire si j’en préfère une à une autre ! Caroline a l’art d’intéresser son public, de raconter des anecdotes, de mêler petite et grande histoire, de faire parler les lieux de la ville où les faits se sont produits, de choisir des thèmes et de rendre vivants les textes de loi et l’évolution de ces textes qui me seraient rébarbatifs autrement.
Nicole Page

En photos

Crimes & châtiments, la justice d’autrefois

Cour du musée Gadagne

Contenu

De l’époque romaine aux Lumières…
Extrait : « Nous sommes en l’an de grâce 1642, le 12 septembre. Il est 5 heures de l’après-midi. La place des Terreaux est noire de monde, une foule dense venue des quatre coins de la ville et des faubourgs. Tous sont venus voir un spectacle hors du commun. Imaginez un peu : sur cette place, on va exécuter un jeune homme de 22 ans, condamné à mort pour haute trahison. C’est un grand du Royaume : il s’appelle Henri d’Effiat, marquis de Cinq-Mars, il est grand Ecuyer de France et favori du roi, l’ami intime de Louis XIII… »

Cette balade raconte la justice d’autrefois, une justice de classes, ritualisée et violente, qui se mettait volontiers en scène. A travers des histoires célèbres ou inédites, vous découvrirez comment la justice était rendue à Lyon du Moyen-Age à la veille de la Révolution française : le contenu des affaires, le déroulement des procès, les exécutions et leurs rituels.

Crimes & châtiments, c’est la balade des origines, la toute première du cycle sur l’histoire de la Justice à Lyon. Ne la manquez pas !

Récits

  • le procès des chrétiens par les Romains
  • la justice des barbares
  • le sort d’une infanticide au Moyen-Age
  • un larron devant la Cour de l’archevêque
  • un régicide à la Renaissance
  • l’affaire du marquis de Cinq-Mars
  • un petit délinquant au siècle des Lumières

Infos pratiques

Départ : Place des Terreaux, sur les marches du musée des Beaux-Arts
Arrivée : Palais des 24 colonnes, quai Romain Rolland
Durée : 1h45 environ
Tarif : 16 euros / personne

Bon cadeau et groupes privés

Vous pouvez offrir cette balade pour les fêtes, un anniversaire ou un évènement. Si vous souhaitez un bon cadeau, ou réserver cette balade pour un groupe privé, contactez-moi par mail ou téléphone au 06 20 21 19 36.

Témoignages

L’histoire de Lyon depuis l’époque romaine jusqu’à nos jours est très riche en événements et en personnages célèbres. J’ai pris beaucoup de plaisir à écouter les récits historiques et anecdotiques de « Crimes & châtiments, la justice d’autrefois ». Je vous remercie pour cette visite fort passionnante.
Jean-Bernard Nuiry – Directeur du patrimoine Rhône-Alpes

Le « plus » avec Caroline Bertrand Thoulon, c’est qu’elle peut se projeter dans toutes les époques, de l’Antiquité à nos jours. Et toutes les générations apprécient ses compétences. Les adhérents de l’association n’ont jamais été déçus par ses prestations, son charisme, l’attention et l’écoute qu’elle porte aux autres. Chaque visite a apporté des connaissances nouvelles sur les différents sujets abordés.
Françoise Adam – Présidente de l’association Un dimanche ailleurs

En photos