1939-45 : Justice en guerre

Une balade racontée sur la justice d’exception

De la déclaration de guerre à la Libération
Extrait :  » Octobre 1942, dans les rues d’Ainay. La police lyonnaise est à la recherche d’une jeune femme, accusée de menées anti-nationales. Son nom est bientôt inscrit en toutes lettres au fronton de la mairie du 2e arrondissement : Denise Bloch, dite Miss Jones ou Danielle, née à Paris le 21 janvier 1915, en fuite, est priée de se présenter devant le tribunal d’Etat, sous peine d’être déclarée rebelle à la loi. Melle Bloch est domiciliée au 2 rue Sainte Hélène, chez M. Jean Aaron. C’est là que l’affaire a démarré en octobre. »

Sur des lieux emblématiques de la Résistance et de la répression, vous découvrirez les heures sombres de la justice de Vichy et de l’Epuration. A travers des histoires vraies de résistants et de collaborateurs, cette balade retrace le fonctionnement de la justice lyonnaise entre 1939 et 1945 et des tribunaux d’exception.

Récits

  • la mort de Clotilde Bizolon : un fait divers pendant la drôle de guerre
  • la répression des trafiquants de marché noir et des avorteurs
  • une jeune résistante dans les rues d’Ainay
  • un héros polonais, Simon Frid
  • le dernier condamné à mort de la Cour martiale
  • « une fille à boches » derrière les barreaux
  • le procès en collaboration de l’Intendant de police de Lyon

Prochaine date

Samedi 21 mai à 14h
Reportée au samedi 28 mai à 14h
Réserver

Infos pratiques

Parcours : De la gare de Perrache à la place Bellecour, via le quartier d’Ainay
RDV : Gare de Perrache, à l’entrée de la gare SNCF, à l’espace d’attente des voyageurs, en face de la billeterie (traverser tout l’échangeur de Perrache jusqu’à la gare SNCF)
Durée : 1h45 environ
Tarif : 16 euros/personne

Bon cadeau et groupes privés

Vous pouvez offrir cette balade pour les fêtes, un anniversaire ou un évènement. Si vous souhaitez un bon cadeau, ou réserver cette balade pour un groupe privé, contactez-moi par mail ou téléphone au 06 20 21 19 36.

Témoignages

La promenade 1939-1945 « Justice en guerre » m’a apporté beaucoup. Elle rend justice et hommage aux femmes et hommes qui n’ont pas consenti à l’oppression et à la barbarie. Elle est devenue pour moi un passage de témoin réussi. Avec Caroline Bertrand Thoulon, vous avez la garantie de découvrir un nouveau Lyon éclairé par l’Histoire qu’elle raconte avec verve, passion, mais aussi rigueur (consultation d’archives) au travers de la trajectoire de personnages connus mais bien souvent de personnes anonymes qui viennent éclairer de leur singularité les méandres du cours du temps.  Les déambulations dans Lyon prennent avec cette guide scrupuleuse et érudite une rare saveur. Elle fait parler les pierres, les fleuves et restitue la parole de nos ascendants lyonnais, ceux que la postérité a retenu et les oubliés de la mémoire collective.   
Thierry Soulard – Ancien juge d’instruction

Depuis plus d’un an nous faisons régulièrement les balades de La Justice Racontée, avec Caroline qui nous tient en haleine tout au long de ces récits de l’époque Romaine jusqu’à nos jours. Nous vivons avec elle, de grands moments de l’Histoire et également des faits de parfaits inconnus mais qui nous passionnent et nous tiennent en haleine. Les 4 volets sont très intéressants, mais mon préféré est le dernier « Justice en guerre » car c’est une période proche, nos parents nous en ont parlé. Nous attendons avec impatience le prochain volet.
Michelle Chieusse – Association Quintonic

En photos